2015 Études vidéographiques pour instruments à cordes

Voir INSTALLATIONS pour les détails

Bujold, Nathalie (2015) Études vidéographiques pour instruments à cordes (16:57)
avec le Quatuor Bozzini, Installation vidéo HD, 2.26 x 68.82 m.
Vue d’ensemble de l’installation. Maquette des trois écrans réunis en un seul.
Présenté au 33e FIFA, salle Norman McLaren de la Cinémathèque québécoise.

Synopsis:
Dans cette installation se croisent textile, musique et vidéo. Découpé par la lumière,
l’instrumentiste exécute une improvisation ou joue une note avec des techniques
variées. Les gestes musicaux sont échantillonnés puis démultipliés de manière à
construire des motifs complexes. Ces trames vidéographiques génèrent également des
timbres et des textures sonores inusités. Les trois écrans de l’installation les présentent
en variations, polyptyques et canons. Je me suis ainsi appliquée à ouvrager des détails
et des moments simples en les faisant basculer dans un autre ordre de perception.

Démarche et projet
Mon travail vidéographique est fortement marqué par des principes de tissage (motifs)
et par la musique. Le montage se développe par la convergence de ces deux aspects,
en particulier dans ÉVIC. Le mot tissage regroupe l’ensemble des ouvrages de dames,
particulièrement les constructions textiles. Métaphoriquement, il s’agit de l’entrelacement
d’idées, de liens, de savoirs faires. Les captations, la cueillette d’échantillons de
fragments répétés sont classées et vont construire, à force de superpositions, de liens,
de noeuds, de boucles, de croisements, le tissu vidéographique, les motifs sonores et la
trame du récit.