Le petit mot

« Rien ne t’aura mon coeur », Charles Guilbert-Serge Murphy.